Groupe de travail

écritures hypertextuelles

compte rendu - 15 mai 2008


Prochaine réunion : le 27 juin chez Jean-Hugues Réty. bilan de l'année et modalités de poursuite des activités du groupe l'an prochain.

Étaient présents :
Jamila Kaouati, Estrella Rojas, Jean-Marc Orsatelli, Marida di Crosta, Luc Dall'armellina,, Jean Clément, Serge Bouchardon, Frédérique Mathieu, Stephan Hyronde, Bernhard Rieder, Nicolas Szilas, Lionel Barbe.

Compte-rendu : Jean Clément

Lionel Barbe présentait un travail sur Wikipédia et Agoravox intitulé "Les médias participatifs: modèles éditoriaux, modalités de contrôle et problématique du NPOV (Neutral, Point Of View)".
Les deux médias reposent sur des principes différents.
Wikipédia, qui se classe 7ème site mondial en terme de fréquentation, exerce un contrôle à posteriori sur les articles. A partir des statistiques disponibles, Lionel a mis à jour des mécanismes de pouvoir et de contrôle qui sont souvent méconnus.
Agoravox, plus réactif à l'actualité et basé sur une technologie SPIP, est dirigé par Joël de Rosnay. Il s'inspire d'Ohmynews, site coréen, et connaît une forte fréquentation. C'est un site d'information et d'opinion, avec des articles souvent incisifs. Ici, le contrôle s'effectue en amont. La discussion qui a suivi a permis à Lionel de développer son propos.

Serge Bouchardon présentait ensuite ses "Douze travaux de l'internaute", un jeu à vocation ludique et pédagogique qui met en scène, sur le modèle des travaux d'Hercule auquel il se réfère avec humour, les tribulations de l'internaute aux prises avec les pièges du Web. La démonstration qui, faute de temps, ne portait que sur quelques-uns de ces travaux, nous a tous séduits.

Nicolas Szilas, spécialiste du jeu vidéo, s'est essayé avec succès à l'art numérique, à l'occasion d'une exposition à Genève. Il nous a montré une installation pilotée par une manette de jeu qui permet de faire jouer, sur le thème du paysage et du signe, l'idéogramme chinois de la montagne dans ses variations historiques en rapport avec des paysages de montagne qui s'y superposent par transparences au gré de l'utilisateur.