groupe de travail

écritures hypertextuelles

compte-rendu - 01 decembre 1998 - n°2

Présents : BROUDOUX Evelyne - CLEMENT Jean -COSSON François - DALL'ARMELLINA Luc - DEROLLEPOT Françoise - GHARSALLAH Mehdi - GOUVERNEUR Geoffrey - FAUDOT Patrice -
Secrétaire de séance : Gharsallah Mehdi

page precedente[retour page CR]

 

Sommaire


  1. Actualité
  2. Exposé de l'article "Hypertexte et complexité" Par J. Clé
    ment
  3. Prochaine séance : mardi 05 janvier 99

 

Actualité


• Un nouveau participant à notre groupe : Patrice FAUDOT.
Patrice est en DEA et a pour projet la réalisation d'un roman interactifsur internet.
Le noyau de ce roman est déja écrit et Patrice souhaite le mettre en ligne en y intégrant du multimedia. Constatant la pauvreté des productions présentes sur le réseaux et qui, de plus, sont souvent des fictions interactives et non des romans multimedia (au sens ou l'entend Patrice), Patrice se propose de dresser un panorama des productions et de se poser des questions concernant le manque de production

• Evelyne BROUDOUX nous avertis que le CR du 22 Juin est en ligne :)
Elle nou informe aussi qu'elle a trouvé un logiciel nommé GHOST et qui permet de visualiser les fichiers postscript

• Geoffrey GOUVERNEUR nous fait prt de son tyravail actuel concernant la vente d'art par correspondance et nous invite à visiter cielstudio.com et galart (les adresseexacte seront disponibles d'ici peu de temps)

• François COSSON s'est occupé de l'image du CR N°2 et souhaite avoir un retour. Il travaille actuellement avec Jean-Louis WEISSBERG sur le rapport entre la peinture de Peter de HOUCH(peintre de la peinture du quotidien) et l'interface du portail de club-internet(www.clu-internet.fr)

• Françoise DEROLLEPOT nous invite à voir www.realiz.com

sommaire

 

Présentation par Jean CLÉMENT de son article : "Hypertexte et Compléxité

Pour commencer, Jean nous donne les références de livres qui lui ont servi pour cet article ainsi que les conditions dans lesquelles il a été écrit.

Ref :



Partant du principe que les participants ont lu cet article, Jean se propose d'en discuter plutôt que de l'exposer.
Ainsi des éclairsissements sont demandé sur trois points précis :